Des Juifs dans la Collaboration : l’Ugif (1941-1944)

488 pages

35,00

En stock

De 1941 à 1944, des notables juifs français, dans l’espoir de protéger les leurs, ont facilité les basses œuvres des nazis et de la police de Vichy.

Cet ouvrage d’une douloureuse lucidité montre comment les membres importants de l’Ugif (Union générale des Israélites de France) ont participé à la mise en place d’une organisation qui permit l’intensification de la répression antijuive.

Au nom de la politique du moindre mal, ces dirigeants ont accepté les lois antisémites et appliqué les directives de Vichy. Cette politique dont le but essentiel était d’éviter que la répression ne frappe les Juifs français permettra, dans un premier temps, d’isoler les Juifs étrangers et de mieux les désigner aux coups des nazis et de la police. Certains iront jusqu’à la collaboration active. Aucun d’entre eux ne sera épargné et les principaux acteurs de cette organisation seront, à leur tour, arrêtés et déportés.

La préface du grand historien que fut Pierre Vidal-Naquet illustre parfaitement l’importance de ce livre et des débats qu’il a suscité lors de sa première publication en 1980.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Des Juifs dans la Collaboration : l’Ugif (1941-1944)”

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.