Maurice Rajsfus

Le 16 juillet 1942, Maurice Rajsfus a quatorze ans. Il est arrêté par la police française, avec sa sœur et ses parents lors de la rafle du Vél’ d’Hiv. Les deux enfants sont finalement libérés à la faveur d’une série d’ordres et de contrordres, ils ne reverront jamais leurs parents. Dès lors, il n’a de cesse, jusqu’à sa mort en juin 2020, d’interroger la période et ses acteurs. Il a été le premier à démonter, sources à l’appui, la mécanique infernale de ce Judenrat à la française.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.