Fragrans feminæ (sur la gynécocratie)

115 pages
Éditeur : Kontre Kulture

10,00 7,00

En stock

« Féministes, avorteuses, chiennerie, Moires fileuses de la Nuit noire, ont détricoté l’antique tissu du monde, laissant voir sa trame sanguinolente pleine de sanies, sans fard, sans charmes, sans ces illusions brodées qui seules soutenaient la surface vélique de notre vaisseau cosmique. Cet échouage hideux donne définitivement raison aux plus ombrageux misogynes, même les faisant paraître des modérés. »

C’est sous ces sombres couleurs, mêlées de vitriol, que Félix Niesche dépeint, et raille, en ce deuxième opus, ce qu’il nomme notre « gynécocratie. »

Poids 160 g

3 avis pour Fragrans feminæ (sur la gynécocratie)

  1. Salah

    J’ai pris un grand plaisir à lire “Fragrans-Feminae”, Felix à un talent incroyable. Dommage qu’il ne soit pas plus connu que ça parce que très franchement il y a une manière d’écrire inégalée. Bien que je ne sois pas d’accord avec lui sur tout, il a réussi à me faire rire et c’est l’essentiel. J’ai déjà lu “Arabesque” maintenant faut que lise les autres.

    Continue Felix !

  2. saviola93100

    Très haut niveau de français bonne analyse sur le féminisme et beaucoup d’humour.

  3. margueritte

    Mais tu as bien conscience, Felix, que ceci ne s’applique pas aux courageuses mamans qui ont décidé, en dépit de tout bon sens, d’avoir des enfants. Ce sont eux qui feront la France de demain….
    Pourquoi te focaliser sur ce qui est non avenu, aussi laide soit cette réalité. On dirait que tu prends les femmes, et les gens en général, pour des cons. je ne connais pas une femme qui soit insensible à la responsabilité de la venue d’un enfant. En fait ça dépends avec qui tu couches…
    Laisse aux braves gens leur responsabilité de braves gens , et ne permet pas que ton combat soit politisé. Gynécocratie, en gros titre, et connaissant les réalité du terrain, ça me laisse réveuse….

Ajouter un Avis