Stéphane Blet, entretiens posthumes

130 pages
Éditeur : Kontre Kulture

(2 avis)

14,50

En stock

Abonnez-vous au Financement Associatif d’Alain Soral pour 50€/mois et recevez, entre autres, chaque nouveau livre édité par Kontre Kulture et accédez à toutes nos VOD (hors documentaires).

Pianiste virtuose, compositeur, artiste mondialement connu et reconnu, Stéphane Blet qui poursuivait une carrière internationale a été mis au ban du monde musical, mais aussi de la société tout entière, pour la seule raison de ses opinions. Poursuivi, menacé, il avait trouvé refuge sur les rives du Bosphore où il pouvait encore exercer son art et vivre en paix ; l’annonce de son décès brutal, qui aurait dû donner lieu à des hommages et des concerts en sa mémoire, n’a fait aucun bruit.

La sensibilité que ses doigts exprimaient sur un clavier se manifestait aussi dans tous les aspects de sa vie, de ses questionnements, de ses prises de position. Il a exploré bien des chemins, s’est trompé parfois, mais comme toutes les personnes sincères, il cherchait d’abord la vérité. Cette quête l’a mené dans un premier temps vers la franc-maçonnerie, qu’il a quittée après avoir compris ce qu’elle dissimulait, mais aussi et plus largement à s’intéresser à toutes les pratiques et aspects de l’ésotérisme. Il nous parle ici, bien sûr, de ses sujets de prédilection, de la musique d’abord, qui a été au centre de sa vie, de la spiritualité, mais aussi du satanisme et de ses manifestations actuelles, de sa vision de la politique, de la France, de la Turquie, de la question palestinienne, de la « crise des migrants » et de bien d’autres sujets. Enfin, poussé par les questions qui lui sont posées, il aborde des sujets plus intimistes, évoque les rencontres qui l’ont marqué, comme celle avec le pape François, ses amis, comme Jean-Marie Le Pen ou Alain Soral, mais aussi ses projets, qui hélas, ne verront plus le jour…

Né en 1969 à Paris et mort en 2022 à Genève, Stéphane Blet, à côté de sa carrière de pianiste et de concertiste, a composé plus de trois cents œuvres, présidé à de nombreux jurys et reçu lui-même de multiples prix. Il a écrit plusieurs livres consacrés à la musique, mais aussi à l’occultisme et la franc-maçonnerie, dont Franc-maçonnerie — L’effroyable vérité.

 

La bande-annonce :

 

2 avis pour Stéphane Blet, entretiens posthumes

  1. SteelLove

    Par mémoire pour l’homme…

  2. CaptainAim

    J’avais eu la chance de discuter avec lui lorsqu’il était de passage en France, rare sont ces personnes à la sensibilité pure. Ce recueil a sa place ici

Ajouter un Avis

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.