Stéphane Blet, entretiens posthumes (Kontre Kulture) 14,50€ – Réfléchir & Agir

Stéphane Blet était ce pianiste très talentueux, proche de la mouvance soralienne, tragiquement disparu en Suisse cet hiver. Ces Entretiens posthumes abordent plusieurs questions comme la Turquie (où Blet s’était réfugié après que les mafias communautaires aient eu sa peau professionnellement), la géopolitique, la politique française, les personnalités qu’il a connues (on est surpris d’apprendre que Blet fut l’ami de Benoît XVI qui était aussi mélomane que lui). Les meilleures pages sont sur la franc-maçonnerie (dont il fut initié au 30e degré) et, bien évidemment, sur la musique (dont il parle remarquablement). On mettra juste un bémol sur certains délires totalement perchés ou sur son désir de réconciliation entre chrétiens et musulmans (Blet n’a pas, comme les soraliens, de conscience raciale qui est, pour nous, la pierre angulaire de notre combat). Reste que le regretté pianiste était un homme aussi sympathique qu’atypique (dans une époque aussi veule et panurgienne que la nôtre, c’est déjà énorme), et cela transparaît à chaque page, comme lorsqu’on l’écoutait dans son podcast avec Manu du Réveil des moutons. PG

Notes de lecture – Réfléchir & Agir

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.