L’Enfer de Don Juan

135 pages
Éditeur : Kontre Kulture
(1 avis client)

13,00 9,10

En stock

Don Juan, comme il se doit, coule en bonne compagnie des jours éternels en enfer. Pour l’éternité ? Pas vraiment. Car Sathan et le Démiurge, après d’âpres tractations, décident de le renvoyer séjourner sur terre. Heureux de retrouver sa vie mouvementée et sa chère Elvire, voilà qu’il arrive… en enfer ! Car la libération de ce qui fut le beau sexe l’a rendu laid et sans attrait, et Elvire, bien que toujours vive et attachante est devenue féministe. Pauvre Don Juan ! Toujours accompagné de son fidèle Sganarelle, il pose un regard désabusé mais aiguisé sur une société dans laquelle il n’a plus de place…

« Sganarelle. – Pourquoi, dès lors, monsieur, cette grise mine en ce sursis d’Enfer, qui fut enfer de privation ?

Don Juan. – Plutôt la solitude, la privation d’avec la femme, la faim, la soif, que le rassasiement avec de l’ordure, le commerce avec des choisisseuses, la luxure domestique avec des putains virilisées !

Sganarelle. – Holà monsieur, comme vous y allez ! Tout de même ici-bas, dans ce joyeux foutoir, ça grouille de proies encore possibles, il me semble !

Don Juan. – Rien n’est moins joyeux et giboyeux que ce gynécée ! Ici, l’adresse cynégétique le doit céder à la bassesse gynocratique. Mieux vaut la disette que les courbettes. »

Né en 1955, Félix Niesche est un poète et écrivain polémiste français. D’abord anarchiste, il se détournera de la gauche ultra, par suite de son opposition radicale au féminisme, qui représente à ses yeux le soubassement, le principe premier de toutes les servitudes. Il collabore à différents journaux éphémères et a publié plusieurs ouvrages : Ex-France, Fragrans feminae, Arabesques, CCCP et autres chutes,Vis comica et un recueil de poèmes, Spleen and strings. Il collabore régulièrement au site Égalité & Réconciliation et tient un blog : « Entretiens avec l’abbé Tymon de Quimonte ».

1 avis pour L’Enfer de Don Juan

  1. hakim

    Excellent bouquin avec un ton tres humoristique mais en meme temps tres realiste sur la degradation des relations hommes/femmes….dont je trouve que c’est un sujet passionnant.
    Amis lecteurs je vous le conseille aussi.

  2. Cuprija

    J’ai découvert Félix Niesche à travers cette oeuvre, et on sent que l’auteur s’est fait plaisir. On rigole très souvent avec un humour à des années lumières du politiquement correct !
    Le texte est complété par des scolies sur le féminisme qui sont bienvenues et croustillants.

    Livre à lire (et avec un dictionnaire à côté de soi) !

  3. Davidd

    Ça à l’air bien sympathique ce classique revisité

  4. contact_25

    quel comble, doit-on plaindre ces pauvres pornocrates qui nous inondent de leurs jérémiades…Parce que le sexe opposé se permet la même putasserie de coeur et d esprit qu ils ont manifesté tout au long de l histoire de l Humanité! Oui, quand on limite l amour uniquement aux sensations les plus primaires, désirable et orgasmique, ça s étonne ensuite de ne pas se sentir s élever, une fois les bourses vides? L éternel déception du consommateur…jamais rassasié.

  5. Anon

    Pas mal du tout, je viens d’écouter l’intrigue sur ERFM radio

Ajouter un Avis

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.