Le Juif, le judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens

436 pages
Éditeur : Kontre Kulture

(3 avis)

24,50

En stock

Roger Gougenot des Mousseaux (1805-1876), né et mort à Coulommiers est un journaliste et écrivain français. Orphelin alors qu’il est encore mineur, il succède à son père comme gentilhomme à la chambre du roi Charles X. Catholique, ultramontain et antilibéral, après les journées de juillet 1830, il refuse de se rallier à la dynastie des Orléans et se range du côté des légitimistes restés fidèles à la branche aînée des Bourbons. Dès lors, il voyage, apprend plusieurs langues et se consacre à l’étude de la vie surnaturelle diabolique, à l’histoire de la magie et de l’ésotérisme, puis à la dénonciation de la franc-maçonnerie et des sociétés secrètes. Remontant à la source, il étudie leur lien avec le judaïsme, ennemi séculaire des peuples chrétiens.

Publié en 1869, Le Juif, le judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens est une « somme », un de ces livres qui font le tour de la question qu’ils se proposent d’étudier, en partant de sa racine. Ainsi, nous fait remarquer l’auteur, les Juifs n’ont-ils pas eux-mêmes trahi leur propre religion ? Car le Talmud, qui est « le code religieux des Juifs modernes, bien différent de celui des anciens Juifs » a fait du judaïsant d’aujourd’hui « le fils spirituel des Pharisiens du temps de Jésus ». Comprenant que « l’homme agit d’après ce qu’il croit », infiltré au cœur de toutes les nations sans jamais se fondre en elles, ce peuple « à la fois exclusif et cosmopolite » a pour but unique de ses efforts la réalisation de ses idées, « proclamées sous le nom de principes modernes par Israël lui-même, et dont la conséquence est l’ère messianique que ses vœux appellent ». Car « le Messie réel, ou symbolique, qu’ils attendent, leur a promis la domination de la terre, l’oppression de l’Église du Christ, la suppression du nom chrétien, le prochain et universel assujettissement des peuples ». Ainsi, du protestantisme à la franc-maçonnerie, des révolutions à la promotion de l’union universelle, on voit se réaliser le projet du judaïsme talmudique, celui d’un monde qui, « sapant les institutions chrétiennes, appelle les peuples à fonder en commun une religion humanitaire, où l’homme, débarrassé d’un Dieu qu’il ne peut comprendre et auquel il refuse d’obéir, devient à lui-même son propre Messie ».

 

3 avis pour Le Juif, le judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens

  1. Anthony.reak

    Une bible indispensable pour ceux et celles qui veulent le monde d’aujourd’hui.

  2. akinoyoru

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si cet ouvrage sera disponible bientôt. Merci.

    • contact.culturepourtous

      Bonjour,
      Ce titre sera de nouveau disponible dans le courant de cette semaine.
      cordialement,
      Kontre kulture

  3. alberto

    Je tiens a signaler la superbe qualité d’impression de l’ouvrage. Franchement je ne suis pas un partisan d’Alain Soral mais je dois bien reconnaitre que les bouquins édités par Kontre-Kulture sont d’un rapport qualité/prix absolument remarquable. Merci

Ajouter un Avis

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.