Le Testament politique de Hitler

106 pages
Éditeur : Kontre Kulture

12,00

En stock

Le 16 janvier 1945, alors que les troupes soviétiques marchent sur Berlin, Adolf Hitler s’installe au Führerbunker situé sous les bâtiments de la chancellerie du Reich, rejoint par sa compagne Eva Braun et quelques-uns de ses plus proches collaborateurs, dont Martin Bormann. Du 4 au 26 février, lucide mais avec amertume, le chancelier évoque les événements passés, les accords de Munich, les ennemis du national-socialisme, la guerre inéluctable, mais aussi ses alliés, sa vision des peuples et de l’Europe qu’il avait espéré unifier. Il dit sa déception de n’avoir pas pu convaincre les Anglais, ce peuple frère, de se rallier à son projet, réaffirme sa méfiance envers la France à l’égard de laquelle « l’erreur de notre politique a été la plus complète ». Bien qu’analysant l’alliance italienne avec sévérité, il confirme son amitié envers Mussolini, témoigne de son estime pour le Japon et se demande une dernière fois : a-t-il eu raison de tenir l’Espagne écartée du conflit ? la date choisie pour entrer en guerre contre la Russie était-elle judicieuse ?

Au-delà de ces considérations stratégiques, le chancelier revient également sur son projet, non seulement social mais civilisationnel d’une Europe indépendante, aussi bien des États-Unis que de la Russie soviétique. Mais pour cela, dit-il, « nous avions besoin de la paix », cette paix qui « eût permis de tenir les Américains à l’écart des affaires de l’Europe ». Puis, après plus d’un mois d’interruption, dans une dernière note, il envisage avec douleur le futur d’une Allemagne qu’il sait vaincue.

Le 29 avril, il épouse Eva Braun et dicte deux documents à sa secrétaire, son Testament politique et son Testament privé, avant de se suicider le 30 avril.

Ce sont ces notes, consignées par Martin Bormann, et ces deux testaments qui sont réunis ici.

Poids 180 g

4 avis pour Le Testament politique de Hitler

  1. guerriernumerique

    Reçus aujourd’hui le 20/07/2020, sa lecture est agréable et plus digeste que Mein Kampf ou il y a des passages ou j’ai eu du mal à comprendre !
    La avec ce livre nous avons un résumé de ce qui s’est dérouler, pendant la période de la guerre, la vision d’Hitler sur ses erreurs, ce qu’il aurait dû faire, ce qu’il a mal fait ce fut terriblement captivant et sincèrement émouvant de voir jour après jour l’évolution qui peu a peu entrainé la défaite du Reich Allemand.

    Petite émotion a la fin… ou mon cœur se sentit obligé de chanter le Horst Wessel Lied.

    Je recommande sa lecture et sont achat sur Kontre Kulture pour participer a l’effort de guerre !

    N.B : Cinq étoiles non par biais idéologique mais par un agréable moment de lecture ! Je vous souhaite la même chose !

  2. Vir

    Bonjour, quand est-ce que le réapprovisionnement sera complété?

    • KontreKulture

      Bonjour,
      Ce titre est de nouveau disponible.
      Cordialement,
      Kontre kulture

  3. Mark Koenig

    Bravo pour votre courage et discernement de votre maison d’édition !

  4. Hagelstein

    Bonjour les amis de la liberté de penser, pensez-vous un jour publier les essais historiques de M. Faurisson. Son point de vue manque énormément dans le paysage scientifique francophone.

Ajouter un Avis