Panier

Votre panier est vide.

Menu

Vers l’autonomie alimentaire

(6 avis)

19,50

En stock

UGS : LIV_509 Catégories : , Étiquette :

Abonnez-vous au Financement Associatif d’Alain Soral pour 50€/mois et recevez, entre autres, chaque nouveau livre édité par Kontre Kulture et accédez à toutes nos VOD (hors documentaires).

La permaculture est un système de culture intégré s’inspirant des écosystèmes naturels. N’épuisant pas les sols, pérenne, non polluant et limitant les déchets, elle s’appuie sur la diversification et l’adaptation aux conditions locales. En permaculture on ne force pas, on crée le bon environnement, les bonnes associations, et on laisse faire la nature. C’est donc aussi une philosophie, le reflet d’une manière d’être au monde : prendre soin de la Terre et des humains qui la peuplent, et partager équitablement les ressources entre tous. Mais dans la société qui est la nôtre, pour espérer atteindre ce but, il faut s’en éloigner, physiquement souvent, mentalement toujours. Ce simple fait est déjà une forme de résistance.

Pour y arriver, il y a un chemin, qui ne sera pas le même pour tous, mais dont certains jalons sont incontournables. Il débute par une prise de conscience et s’articule autour de plusieurs stations, comme un chemin de croix qui serait joyeux. Il y a la volonté d’autonomie, mais aussi celle de la solidarité, le désir d’enracinement mais aussi d’élévation spirituelle, l’objectif d’un renversement qui vise à la stabilité par le respect des lois naturelles. Et il y a bien sûr la connaissance, théorique d’abord, de la technique, des associations de plantes, de leurs besoins en eau, en lumière, en nutriments, puis les tâtonnements, les essais, les échecs sans doute, et finalement la récompense, un jardin luxuriant et nourricier, le sentiment exaltant de faire corps avec cette nature qui se déploie, parce qu’on l’a comprise et qu’on en fait partie.

Structuré en deux parties, la première autour de l’exigence de résilience et d’autonomie, la seconde se concentrant sur la permaculture elle-même, ce livre contient en annexe 60 fiches pratiques avec les indications, pour chaque végétal, de sa période de semis, de son exposition, de ses besoins en eau, des associations qu’il demande, et d’autres informations essentielles que l’auteur, depuis bientôt vingt ans, expérimente et transmet par des accompagnements de projets, des formations et un site internet : 7emeJour.fr

6 avis pour Vers l’autonomie alimentaire

Claire

Super ouvrage !

Les fiches pratiques sont vraiment une très bonne idée. On a ainsi toutes les informations nécessaires pour bien commencer son potager, à porté de main : Quoi planter, quand, en synergie avec quoi et les besoins spécifiques en engrais, etc.

Genial, merci pour ce condensé d’informations vitales !

Tom

Wilfrid Chevalier propose un guide pratique et inspirant pour ceux qui aspirent à plus d’autonomie alimentaire. Ce livre est une mine d’or de conseils concrets et accessibles pour cultiver ses propres aliments, réduire sa dépendance aux systèmes industriels et adopter un mode de vie plus résilient et écologique. Chevalier, avec son expertise et sa passion pour la permaculture, rend la transition vers une autonomie alimentaire non seulement possible, mais aussi enrichissante. Un incontournable pour les adeptes du jardinage durable et de la permaculture.

Géant Vert

La permaculture, voilà un acte de résistance concret !

Pour ceux qui ont un potager et ont peur de se lancer, ce livre donnera toutes les clés philosophiques et pratiques pour y arriver.

David le normand

Tout le propos de ce “vers l’autonomie alimentaire” sonne au coin du bon sens. J’ai été surpris et ravi de le recevoir via mon abonnement “Financement associatif d’Alain Soral”. On peut vraiment dire que l’offre de KontreKulture est très éclectique. Habitant en province avec un grand jardin, je vais essayer de suivre ces conseils, on est jamais à l’abri d’une bonne surprise!

Charlie

Quoi de plus logique que de faire pousser son propre jardin après avoir éveiller ses idées chez KK. Hâte de commencer cette lecture et de la mettre en application.

Capitaine Montferrand

Rien que la 4ème de couverture et on est déjà dans du très très bon. Ça promet.
Celui-là, je m’en vais le commander de ce pas.
Un domaine fondamental comblé par Kontre Kulture, bravo !

Ajouter un Avis