NIPNIC – Épisode 1 – Le parcours d’Alain Soral

3,00

Après votre achat, cliquez sur Mon compte en haut à droite du site, puis sélectionnez l’onglet Mes VOD. Nous informons nos lecteurs qu’en raison de la nature immatérielle de cet article aucun remboursement ne pourra être demandé.

En souscrivant au financement associatif d’Alain Soral, à partir de 20€/mois, vous accédez en avant-première à l’émission C’est parti mon qui-QUI ?!, à ses bonus et à du contenu off.
À partir de 50€/mois vous accédez à toutes les VOD présentes sur Kontre Kulture (hors documentaires) et recevez gratuitement chaque nouveau livre édité par Kontre Kulture.

 

Entretien d’une durée de 1 heure et 20 minutes, enregistré en mars 2016.

0 s : Introduction
3 min 15 s : Comment vous êtes-vous formé au métier d’écrivain ?
7 min 49 s : Comment êtes-vous devenu journaliste ?
9 min 43 s : La pédagogie de vos vidéos provient-elle de l’Esmod ?
14 min 31 s : Est-il plus difficile d’écrire un roman ou une analyse sociétale ?
18 min 51 s : Pourquoi avoir abandonné la peinture ?
24 min 9 s : Le succès de votre sœur vous a-t-il aidé ?
26 min 51 s : Comment le cinéma est-il entré dans votre vie ?
29 min 25 s : Vous accusez des communautés d’avoir avorté votre carrière cinématographique, pourquoi ?
35 min 25 s : Comment définissez-vous la sociologie ?
39 min 51 s : Êtes-vous juste un sociologue ou un révolutionnaire ?
44 min 15 s : Pourquoi être entré puis sorti du parti communiste ?
49 min 55 s : Pourquoi avez-vous adhéré au FN ?
57 min 17 s : Pourquoi cette quenelle au mémorial de la Shoah ?
1 h 3 min 43 s : Êtes-vous antisémite ?
1 h 4 min 29 s : Pourquoi avoir monté votre société ?
1 h 9 min 57 s : L’entrepreneur en France est-il un bon statut ?
1 h 13 min 49 s : Quelle est votre destinée ?

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “NIPNIC – Épisode 1 – Le parcours d’Alain Soral”

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.