Le Christ contre l’Avoir

60 pages

6,00

Plus que 10 en stock

« Le christianisme naissant, aux moyens des paroles et des actions de Jésus et des interprétations qui en suivront, repense les relations humaines en insufflant l’importance du souci de l’autre et du bien commun. Cette considération pour autrui, qui érige le primat du « nous » sur le « je », et qui est aussi une exigence salvifique pour l’entrée dans le royaume céleste, passe par l’absolutisation de l’amour qui trouve sa source dans celui de Dieu pour l’homme. Et cet amour, qui annonce le triomphe de l’Être, apparaît dans les premiers temps du christianisme comme antinomique avec l’Avoir ».

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Christ contre l’Avoir”

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.