La controverse de Ravenne

286 pages
Éditeur : Kontre Kulture

(4 avis)

16,00

En stock

Quel peut être le lien entre inceste et Apocalypse ? entre mariage, héritage et système familial ? Issus du même couple selon la Genèse, ou descendants des mêmes anthropoïdes, en un sens nous sommes tous apparentés. Pourtant, selon des critères variés, toutes les sociétés distinguent l’étranger du parent. Et en principe on hérite du parent et on se marie avec l’étranger. Des différents systèmes familiaux sont nées autant de morales, de visions du monde, de civilisations. L’Occidental est absolument exogame. Par conséquent toutes les autres sociétés lui paraissent pratiquer l’inceste. Au contraire l’Oriental est absolument endogame, et donc à ses yeux les autres sociétés pratiquent une bien curieuse exogamie. Mais au regard des ancestrales logiques tribalo-claniques, ce sont bien plutôt les pratiques occidentales et orientales qui peuvent faire figure d’aberrations.

L’auteur, selon une approche scientifique illustrée de cas concrets, expose ici l’évolution historique de ces différents systèmes et ce qui en découle, modelant les sociétés, entre amour, argent et droit.

Damien Viguier, docteur en droit privé et sciences criminelles, est chargé d’enseignement et avocat à la Cour. Il publie régulièrement dans des revues spécialisées.

 

4 avis pour La controverse de Ravenne

  1. thomasd.lavorel

    Excellent ouvrage. Un champ de recherche complet qui s’ouvre pour la compréhension de notre temps. Merci pour ce travail riche et en profondeur !

  2. maria.poumier_1

    Une perspective vertigineuse sur l’inceste.

  3. priscasencert

    Même sans notion de droit et avec tout le vocabulaire pointu et très spécifique, la lecture de cette leçon de droit reste très fluide et parfaitement compréhensible et accessible, elle apporte en outre, un éclairage très intéressant sur l’évolution de notre société occidentale.

  4. DE DOMINICIS BRUNO

    A l’écart des milieux académiques, Damien Viguier a été en mesure de creuser des questions trop souvent marginalisées dans ces milieux mais par là-même, il a pu, à mon avis, baliser le paysage de la science juridique et de l’anthropologie d’une façon innovante. Bruno D.

Ajouter un Avis

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.