J’apprends mieux à la maison !

186 pages
Éditeur : Kontre Kulture

16,00

En stock

L’instruction  des  enfants  est  aujourd’hui  obligatoire  dès  l’âge  de  3  ans.  L’instruction,  et non l’école. Rien ne vous interdit donc de la donner vous-même à vos enfants. Peut-être êtes-vous déjà tenté par cette alternative, persuadé que la massification de l’enseignement qui  ne  tient  aucun  compte  des  particularités  de  chaque  enfant  ne  peut  être  que  contre-productive,  que  l’exposition  de  votre  petit  à  une  idéologie  dominante  contraire  à  vos propres  valeurs  sera  source  de  conflits,  ou  que  votre  bambin  est  trop  jeune  pour  subir déjà l’angoisse d’une longue séparation et la confrontation quotidienne avec les tensions de  groupe.  Peut-être  êtes-vous  également  désireux  d’approfondir  cette  relation  unique que  vous  construisez  avec  votre  enfant,  de  lui  transmettre  ce  que  vous  seul  pouvez  lui transmettre : une certaine sensibilité au monde, une manière d’aborder les apprentissages, le bonheur de découvrir en confiance. Ou tout simplement avez-vous envie d’être là pour lui  et  d’avoir  le  temps  de  répondre  avec  enthousiasme  à  sa  curiosité  naturelle… Toutes ces raisons se cumulent et se font écho. Mais au-delà des questions financières, qui hélas ! rendent parfois difficile cet engagement à rester à la maison, peut-être doutez-vous de vos capacités  à  bien  faire,  de  vos  dons  pédagogiques  ;  peut-être  avez-vous  peur  de  ne  pas savoir  organiser  la  progression  des  différents  apprentissages  de  votre  petit  :  langage, découverte de l’écriture, des nombres, de la nature, expression corporelle ou artistique. !

Ne doutez plus, faites-vous confiance, vous êtes le mieux placé pour éduquer et instruire votre enfant ; et ce guide est là pour vous accompagner tout au long de ces trois années fondamentales pour son éveil et son développement. !

Carmen Daudet a travaillé auprès d’enfants entre 3 et 11 ans et a longtemps gravité dans la  sphère  de  l’éducation,  que  ce  soit  par  ses  études,  ses  relations  ou  par  le  biais d’associations dans lesquelles elle s’est investie. Mère de deux enfants, elle a pratiqué elle-même l’école à la maison.

Poids 237 g

9 avis pour J’apprends mieux à la maison !

  1. Michel Saubot

    Bonjour,
    Auriez-vous une version électronique du livre?
    Merci.
    Salutations.
    Michel.

    • KontreKulture

      Bonjour,

      Cet ouvrage est uniquement disponible en version papier.
      Cordialement,
      Kontre kulture

    • Carmen Daudet

      Pas de version numérique mais prochainement, une version audio sous forme de séminaire téléchargeable !
      Bien à vous,

      Carmen

  2. Anonyme

    Mes 2 jeunes enfants sont instruits à la maison depuis quelques mois. Cette décision fut motivée par des années de réinformation (merci ER!) et par le triste constat qui était fait en observant la dégradation exponentielle de l’école en France.
    Je suis donc absolument ravie que votre ouvrage soit paru chez KK.

    Permettez moi d’émettre une réserve…Pourquoi avez vous rescolarisé votre enfant si vite? Les parents qui vous lisent ont besoin de comprendre que cette entreprise d’instruction chez soi est faisable et souvent souhaitable pendant toute la scolarité de son enfant (du moins une grande partie). Et qu’elle n’est pas forcément un sacerdoce contrairement à ce que AS a pu dire sur la vidéo de présentation de votre livre. En revanche je suis d’accord avec lui pour dire que ce livre est un outil de resistance au système.
    Je pense aussi que votre ouvrage est très complémentaire d’un guide écrit par un couple de catholiques éveillés, qui a instruit ses 6 ou 7 enfants à la maison et qui transmet son experience de façon très honnête et structurée. Vos 2 livres sont les seuls à ma connaissance qui sortent du courant actuel de type new age sur l’instruction en famille.

  3. Fatima

    Merci!! C’est exactement ce qu’il me fallait la description resume parfaitement mon sentiment ce livre est providentil.

  4. Acurie

    J’ai été obligée de descolariser mon fils de 16 ans car entre les profs absents, le niveau désolant du programme et les betises qu’il faisait ( c’est peut peut-être une conséquence), mon fils accumulait des lacunes et perdait clairement son temps.

    J’ai pris mon courage à 2 mains et je l’ai mis au Cned.
    C’est sûr que pour les parents, il faut avoir les moyens : du temps, de l’instruction pour suivre et guider et de l’argent pour payer des profs particuliers en français et sciences et aussi payer d’autres supports pédagogiques.
    Beaucoup de moyens et de sacrifices en somme.

    L’aspect positif c’est que l’enfant prend le temps pour approfondir ses connaissances, faire ses recherches et être autonome.
    Ses connaissances sont bien au au-delà de ceux se son âge et bien mieux ancrées.
    De plus, comme il a le temps, on sort se promener dans Paris (nous y habitons) et visitons les rues, les monuments .
    Il pratique 2 sports (histoire de voir ses potes) et je pense le remettre au piano.
    Il travaille aussi avec moi et le forme sur les aspects commerciaux, informatique et juridique de mon metier.
    Bref,
    Un vrai bonheur de voir un enfant presque réorienté par un système incompetant devenir un garçon instruit, réfléchi et charmant.

    • Carmen Daudet

      Merci beaucoup pour votre témoignage, j’espère qu’il encouragera les parents tentés, mais encore hésitants… Avez-vous rejoint un groupe IEF (Instruction en Famille) dans la région parisienne? J’imagine que plus nos enfants sont grands, plus il devient difficile de trouver des camarades non scolarisés.
      Bien à Vous

      Carmen

  5. jeune_mec_sans_enfant

    ça a l’air vraiment bien, faudrait en faire la pub car cette phrase est d’une simplicité et d’une efficacité redoutable “qui d’autres que vous peut mieux élever votre enfant ?”

    c’est clair, dans le règne animal je crois qu’on est les seuls à ne pas suivre cette logique évidente…

  6. Carmen Daudet

    Cher Olivier,

    Merci pour votre commentaire ; je ne sais pas si votre premier paragraphe fait référence au chapitre de mon livre consacré aux écoles hors contrat, mais je me permets tout de même de vous corriger:
    Je n’ai jamais écrit que les écoles Montessori sont des sectes, en revanche, concernant les écoles Waldorf, il faut rappeler qu’elles ont été crées par Rudolf Steiner, occultiste, créateur de l’antroposophie. Ces écoles affirment que la doctrine antroposophique n’est pas enseignée aux élèves, mais le témoignage de Grégoire Perra, ancien élève et ancien professeur d’une école Waldorf – licencié – le dément formellement.
    En revanche, il est tout à fait possible que, en ce qui concerne l’école à la maison, les parents fassent le choix d’écarter ces théories occultistes, pour ne garder que la partie “pédagogique” qui se rattache au courant de la pédagogie nouvelle – et de ce côté là, Steiner n’a rien inventé, mais il a mis en pratique des idées qui étaient déjà exposées par Jean-Jacques Rousseau dans l’Émile…
    Au plaisir de vous lire, et d’échanger entre parents d’enfants “chanceux”!

    Carmen

  7. O et V de France

    Bonjour,
    Je me permet d’écrire ces quelques lignes car l’enjeu est très important.

    Nous faisons l’école à la maison depuis toujours (pédagogie Steiner/Montessori, considérés comme des sectes, ha ha ha, excusez moi, je ne peux m’empécher de rire), les résultats sont au delà de nos espérences. Nous apprenons autant que notre fille… Ce n’est pas si difficile.
    Il ne faut pas avoir peur, même si Steiner, par exemple, est continuellement diffamé par le torchon figaro, ce qui est un peu normal car c’est une pédagogie qui rend “libre”. Ce torchon de propagande comme tant d’autres n’aime pas les gens “libres”.

    Le temps n’est pas un problème. Quand on ne regarde pas la télé, qui agit comme une drogue, et que certains allume pour avoir une présence, le temps se trouve… C’est une question de choix. Il faut se poser la question de ce qui est important… L’éducation de notre fille est plus importante que la télé. Chacun est libre… de choisir, mais après il ne faut pas chouiner. Il faut agir concrètement plutôt que de se la jouer “à la française” qui est de tout critiquer et de suivre la masse. C’est sûr, regarder la télé c’est plus facile… Mon opinion est qu’il faut travailler moins, consommer moins de choses futiles etc. Je ne m’égare pas, car tout est lié… Je pourrai également parler de la nourriture entre autre.

    Nous avons eu beaucoup de problèmes au début, surtout dans notre propre famille, “mais que faites vous ? Oh la la, il faut l’envoyer à l’école cette gamine, vous vous rendez pas compte et na na ni et na na na” . Ben si, justement, on se rend compte !
    Je vous rassure, aujourd’hui quand ils voient le résultat, tout leurs doutes sont levés… Je ne veux pas faire l’apologie d’une pédagogie en particulier, prenez celle que vous voulez, un peu de çi, un peu de ça… tout sauf l’éducation nationale.
    En histoire, par exemple, c’est tellement plus riche et interressant, pour une enfant en bas age, d’étudier les civilisations antiques plutôt que la 2eme guerre mondiale (hola attention) et la révolution industrielle pendant des semaines L’apprentissage par l’horreur et la peur ?
    La différence avec ses copines (éducation nationale) est si nette que d’autres personnes proches de nous vont suivre notre exemple. A un moment donné ils ne pouvaient que se rendre compte…
    Quand certaines personnes nous disent qu’elle est sur-douée, nous répondons “non, elle a de la chance, elle va pas à l’école… ”
    Le programme de l’éducation nationale va à contre sens de l’enfant.

    Idem pour les vaccins (pas de vaccins pour notre fille et elle est en parfaite santé), que nous jugeons “criminels” et qui sont obligatoire (c’est un mensonge car il y a des loies qui nous protègent, il faut informer les gens) alors qu’il y a quantité d’études dans le monde qui démontrent le danger de ces derniers.
    C’est un combat global contre les “fake news” de l’état. Cela me fait penser à Patterson qui s’est battu pendant des années contre l’industrie petro-chimique et “leurs” scientifiques, pour faire interdire le plomb, mais bien sûr, il n’y a jamais eu de “complot”… C’est nous qui sommes complotistes.

    A quand un reportage pour dénoncer le site “conspiracy watch” ? , “légalisé” par l’éducation nationale, qui eux font réellement partis d’une secte… Ils sont peut être des hanouna-ki mais nous, nous ne sommes pas des neuneus…

    Nos enfants sont notre avenir, c’est notre plus grand enjeu. L’école à la maison est le plus beau cadeau pour nos enfants.

    Si des profs de l’education nationale me lisent, ils vont faire des bonds, c’est normal, ils sont complices, en conscience ou pas, mais ça c’est leur problème… Un peu de remise en question ne leur ferait pas de mal… il n’y a pas que le salaire et la carrière dans la vie. Ils n’ont qu’a aller bosser pour la télé directement, ça gagne encore plus… Désolé… mais ça c’est pour les contrôles obligatoires auquels nous sommes obligés de nous soumettre… Oui, nous sommes contrôlés tous les ans… Mais on s’en fout, on a pas peur de vous. Nous sommes libres…

    “Citoyens de France” réveillez vous, c’est criminel d’envoyer vos enfants à l’école de la “république” !

    Finalement c’était plus long que prévu, et encore j’ai pas tout dit…

    Olivier de quelque part en France

    • N

      Bonjour Monsieur,

      J’ai effectivement entendu parlé de rudolf steiner et l’antroposophie. Le fondateur est une personne désignée comme occultiste faisant son propre mélange entre le bouhisme, l’hindouisme et le christianisme. Il parle d’initier les enfants (j’avoue que par les temps qui court ça fleure quelque peu la franc-maçonnerie) et est visiblement proche du rosicrusianisme qui pour le court appartienne à la franc-maçonnerie. Mon but n’est pas de juger mais de comprendre. Perso je suis catholique, méfiante vis à vis des vaccins et voyant d’un bon œil l’instruction à la maison.
      par amour pour mon roi jésus christ qui dit je suis la vérité, j’espère que vous pouvez m’éclairer sur ce qu’est vraiment votre croyance, philosophie et procédé en tout bonne foi

      avec toute ma sympathie

    • Peleriaux

      Merci tout simplement.

  8. Wirth

    C trop tard pour les nôtres peut être pour les leurs…

  9. Anonyme

    Merci !

Ajouter un Avis