Richard Wagner

Figure emblématique du XIXe siècle qui fut celui des révolutions, du mythe socialiste, du romantisme et de l’industrialisation, Richard Wagner (1813-1883) marqua son époque par ses écrits et ses œuvres musicales dramatiques dans lesquels il prône l’avènement d’un nouveau type humain héroïque, luttant contre les forces nihilistes représentées par les conventions et le matérialisme bourgeois.

Il participa aux révolutions européennes de 1830 et de 1848 où il rencontra notamment Bakounine. Son engagement dans les milieux anarchistes lui vaudra d’être recherché par la police de Dresde, à laquelle il échappera en s’enfuyant en Suisse où il écrira ses trois plus célèbres essais : Le Judaïsme dans la musique, L’Œuvre d’art de l’avenir et Opéra et Drame.

Il vivra de manière précaire jusqu’à sa rencontre avec le roi Louis II de Bavière en 1864, admirateur inconditionnel de sa musique. Disposant désormais de fonds conséquents, il pourra monter un festival à Bayreuth où ses œuvres seront jouées annuellement sur la scène dont il conçut lui-même l’acoustique et les dimensions. Il est l’auteur des célèbres drames musicaux Tristan et Iseult, Parsifal, Lohengrin, Rienzi et de la Tétralogie de L’Anneau du Nibelung.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.