5 Commentaires sur “Retour à Outreau de Jacques Thomet est en vente

  1. seve16 dit :

    Je viens de commander le livre. J’ai vraiment hâte de me plonger dedans.. Ancienne étudiante en droit, je me souviens avoir étudié en droit pénal la difficile cohabitation entre la manifestation de la vérité et le travail d’avocat qui est d’innocenter son client, même s’il est coupable et même s’il le sait..

  2. Emile Mas dit :

    j’ai déjà écrit que ce livre m’a bouleversé . Parmi la dizaine de livres que j’ai lus sur la pédocriminalité, c’est le livre que je recommande à tous-tes de lire . J’ai déjà prêté un des exemplaires reçus à un voisin, directeur d ‘école . Je souhaiterais commander plusieurs exemplaires , pour prêter au maximum de personnes (et éventuellement en vendre, pour pouvoir diffuser un maximum de livres !) . Pourriez-vous accorder un rabais à l’association “ESPOIRS pour les JEUNES” , qui diffuse des documents encourageants pour les jeunes . voir http://www.pari47.com, rubrique EDUCATION .
    Nous avons diffusé (prêté, offert ou vendu..) 365 livres de la kényane Wangari MAATHAI, prix Nobel de la Paix 2004 , pour avoir planté et fait planter 47 millions d’arbres et beaucoup contribué à ce que le féroce dictateur Arap Moï soit remplacé par un début de démocratie .
    Depuis 5 mois que mes ami(e)s et moi avons découvert la gravité, l’ampleur des crimes des pédocriminels, nous sommes décidés à soutenir toutes les actions en cours (par exemple celles de Jérôme NOZET dans l’Yonne, ) diffuser les livres comme “Retour à Outreau”, etc
    Bien cordialement
    Emile Mas
    S’il était possible de correspondre avec Mr Jacques Thomet, nous pourrions contribuer à faire davantage connaitre ses actions, conférences, projections de films etc Nous sommes en relations avec plusieurs réseaux ( SELs, espérantistes, pacifistes, ATTAC, CEN, Réseaux d’Echanges de Savoirs, assoc tiers-mondistes et quart-mondistes etc etc

  3. Catherine, simple habitante dit :

    J’ai vu le documentaire de Serge Garde et à mon retour me suis plongée dans la lecture du livre de Jacques Thomet reçu le jour même. Je pensais ne plus y découvrir grand chose de nouveau après les diverses informations trouvées sur le net et après le visionnage du documentaire et du débat passionnant qui a suivi, et pourtant j’y ai sacrifié ma nuit, sans même m’en rendre compte. Des faits, un judas ouvert sur ce que nous, citoyens lambda ne pouvons pas voir, ni connaître, c’est bien ce que je recherche et que j’estime avoir droit dans un vrai journalisme.

    Je relirai le livre, plus dans les détails et moins dans l’émotion car toutes les informations encaissée en le lisant ont besoin de murir pour comprendre pourquoi on ne les reçoit que si longtemps après les procès. Merci de l’avoir publié et merci à Jacques Thomet pour s’être plongé si longtemps dans ces affaires douloureuses.

Laisser un commentaire