Un commentaire sur “Un parfum de dictature

  1. Mat dit :

    La liberté d’expression quand ça les arrange et l’antisémitisme et apologie du terrorisme quand ça les arrange… la loi interprétée comme ça les arrange… la démocratie quand ça les arrange et quand ça les arrange on désigne des dictateurs par ci par là comme étant des hommes à abattre… si a peu prés la moitié de la population française s’abstient de voter il faudrait alors remettre en question la légitimité du pouvoir en place au lieu de rendre le vote obligatoire sous peine d’amende… la naissance de la dictature oui c’est certain, mais j’espère aussi une prise de conscience générale afin de faire front tous ensemble ! peut-être que dans 5 ou 10 ans il y aura une nouveau 14 juillet… à moins que l’Armageddon ne frappe avant… quoi qu’il en soit faut plus trop tarder là.

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.