Un commentaire sur “Alain Soral présente “Grèce en état de choc‏” de David Gendreau et Alexandre Leraître

  1. Anonyme dit :

    Si l’UE avait un minimum de programme véritablement européen et non simplement au service de la finance internationale, le sauvetage de la Grèce, à qui l’Europe doit tant, à tous les niveaux son sauvetage n’aurait posé aucun problème. En 2008, 4700 milliards pour sauver les banques, on trouve. 130 milliards pour la population grecque, on ne trouve pas. Où est l’erreur… pardon, le crime ?

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.