Panier

Votre panier est vide.

Menu

La malédiction papale

(6 avis)

15,50

Plus que 9 en stock

UGS : LIV_508 Catégorie : Étiquette :

Le caractère particulier de l’Occident collectif, qui est entré dans une phase pathologique, s’est formé durant l’enfance de la civilisation européenne, c’est-à-dire le Moyen Âge. Et aucune institution n’a davantage influencé ce caractère que la papauté, pour le meilleur et pour le pire. Cinq thèses sont développées :

I – L’Empire raté : La fragmentation de l’Europe en États nationaux, et son incapacité à se doter d’un corps politique unifié et légitime — et donc d’une identité, d’une volonté et d’un destin propres —, sont un héritage de la compétition implacable entre la papauté et l’empire continental germanique.

II – La Croisade des fous : Les croisades au Levant ont détourné l’Europe de son destin naturel, en mettant Jérusalem au cœur de l’identité européenne. L’esprit de croisade détermine encore la façon dont l’Occident se comporte à l’égard du reste du monde. L’Occident est la civilisation de la Croisade.

III – La Revanche de Byzance : L’Occident souffre du refoulement de sa culpabilité dans le meurtre et le pillage de Constantinople à partir de la Quatrième Croisade (1204). Ayant effacé de notre mémoire la civilisation byzantine et notre immense dette culturelle envers elle, nous avons développé une vision occidentalo-centrique qui nous rend incapable de comprendre l’Asie et la Russie.

IV – Sauve qui peut ! : Le poison de l’individualisme a été injecté en Occident par une doctrine du salut et une ingénierie sociale hostiles aux liens organiques du sang et à la vénération des ancêtres. Le développement particulier de l’Église romaine à partir de la Réforme grégorienne, véritable coup d’État monastique, a exacerbé l’individualisme métaphysique inhérent à toute religion de salut.

V – Les Mensonges de l’Ouest : La fausse Donation de Constantin est la matrice d’une gigantesque entreprise de falsification historique dans les chancelleries et les scriptoriums pontificaux. Cette falsification, dont la motivation principale était la rivalité avec Constantinople, a engendré de profondes distorsions dans l’auto-historiographie de l’Occident, et une fâcheuse habitude au mensonge.

 

Laurent Guyénot est docteur en Études médiévales (Paris IV-Sorbonne, 2008). Ses ouvrages sur le Moyen Âge incluent La Mort féerique (Éditions Gallimard) et La Lance qui saigne (Éditions Honoré Champion).

6 avis pour La malédiction papale

Castille

Un ouvrage fascinant.
Pour les passionnés d’histoire et de religion.
A lire absolument.
Un grand merci à Laurent Guyénot et à Kontre Kulture pour cet œuvre

Serge

“La Malédiction papale” de Laurent Guyénot est un ouvrage fascinant et bien documenté qui plonge profondément dans les intrigues politiques et les scandales de l’Église catholique. Guyénot offre une analyse critique des dynamiques de pouvoir au sein du Vatican, explorant les influences cachées et les machinations derrière les décisions papales. Son style érudit et accessible rend le livre captivant, même pour ceux qui ne sont pas spécialistes de l’histoire ecclésiastique. C’est une lecture incontournable pour quiconque s’intéresse aux coulisses de l’institution catholique et aux forces qui ont façonné son évolution à travers les siècles.

Merci à M. Guyénot et à KK pour cet ouvrage.

Richard

Laurent Guyénot plonge dans l’histoire intrigante des papes et les mystères qui entourent leur pouvoir spirituel et temporel. Avec une plume érudite et captivante, Guyénot explore les légendes et les faits historiques, offrant une perspective originale sur l’influence de la papauté à travers les siècles. Ce livre, riche en détails et en analyses perspicaces, séduira les passionnés d’histoire et de religion. Une exploration fascinante du Vatican et de ses secrets.

JC

Le Moyen-Âge nous paraît lointain mais reste nos racines. C’est donc tout naturel que les traumatismes et les évènements ayant eu lieu à cette période façonnent nos paradigmes et nos représentations d’aujourd’hui.

C’est ce lien entre les controverses médiévales liées à la papauté, et les maux actuels que Laurent Guyénot tente d’établir dans ce livre original.

David le normand

Découvert à l’occasion du conférence, je replonge avec délice dans les méandres des controverses historiques, des contre sens culturel, de la mauvaise compréhension ou interprétation de notre culture, de nos racines. Avec un regard assez factuel, Laurent Guyenot reconstruit une narration tout en dynamitant quelque peu les anciennes. Pourtant tout est sous nos yeux, il faut parfois des gens pour nous le faire réaliser. Soyons clairs, ça ne résous rien, mais ça explique pourquoi à force de quiproquos nous sommes tant éloignés de nous même. Subversif et passionnant, KontreKulture avec La malédiction papale nous propose une sorte de Da Vinci Code culturel et religieux, à lire forcement!

Charlie

Ce livre est encore une invitation au voyage de la réflexion et des incertitudes comme Guyénot sait l’écrire. Vivement sa réception et son invitation à l’émancipation.

Ajouter un Avis