Simone Weil


Personnalité hors du commun, Simone Weil est la plus grande philosophe et intellectuelle française du XXe siècle.

Née en 1909 et morte à 34 ans (en 1943), elle fut professeur agrégée de philosophie, très savante en mathématiques. En 1934, elle s’enrôle comme manœuvre dans les usines Alsthom puis Renault pour comprendre de l’intérieur la philosophie marxiste à laquelle elle adhérait ; en 1936 elle participe à la guerre d’Espagne dans le même souci de comprendre le monde par le vécu.

Touchée par la grâce du Christ, elle envisage le baptême et l’adhésion à l’Église mais ne s’y résoudra finalement jamais.

Elle meurt en Angleterre, engagée dans la France libre du général de Gaulle.

Sa pensée vaste et profonde touche autant la métaphysique et la religion que la politique et la vie quotidienne.

Fille de parents juifs, elle fut parfois, du fait de son rejet de l’Ancien Testament et de sa vive critique d’Israël, qualifiée d’antisémite : « je n’ai aucune attirance pour la religion juive, aucune attache avec la tradition juive, et ne suis nourrie depuis ma première enfance que de la tradition hellénique, chrétienne et française. ».

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.