Aldous Huxley

Connu pour son chef d’œuvre Le Meilleur des mondes, Aldous Huxley est un écrivain, romancier et philosophe britannique, né en 1894 au Royaume-Uni et mort en 1963 aux États-Unis.

Issu de la haute bourgeoisie anglo-saxonne, il est aussi le frère de Julian Huxley, ce fervent défenseur d’un État mondial et de l’eugénisme, 1er président de l’UNESCO, créateur de WWF et lié au Bilderberg.

Pacifiste, humaniste et universaliste (anti-nationaliste), Aldous Huxley a exploré des thèmes aussi divers que la philosophie, le yoga (il guérit sa malvoyance par une méthode naturelle de « yoga des yeux » de William Bates), le mysticisme, les courants New Age et les pensées hindouistes, la critique d’art, …

Son œuvre peut être lue autant comme une dénonciation que comme le programme politique souhaité du Nouvel Ordre Mondial à venir.

Dénonciateur ou défenseur des idées politiques de son frère ? Les déclarations pacifistes d’Aldous ne sont-elles que de belles paroles ? « Aujourd’hui, il semble pratiquement possible que cette horreur [le N.O.M.] puisse s’être abattue sur nous dans le délai d’un siècle. »

Le lecteur d’Aldous Huxley, auteur prolifique et au talent littéraire certain, saura en décider en commençant par l’incontournable Meilleur des mondes.