Réédition du clash Proudhon/Marx chez Kontre Kulture !

« Entre le socialisme proudhonien et le socialisme marxiste, il y a un désaccord plus grave qu’une querelle politique ou une rivalité d’école. Ce sont deux tempéraments qui s’affrontent, deux conceptions de la vie qui s’opposent » écrivait Robert Aron. Proudhon avait pourtant exercé une influence considérable sur le jeune Marx, mais il lui reproche son idéalisme et de n’avoir pas compris la vraie dialectique scientifique. « Il n’a réussi que dans le sophisme », dira-t-il.

Lorsqu’en 1846 paraît I’ouvrage de Proudhon, Philosophie de la Misère, Marx réplique en publiant un an plus tard, Misère de la philosophie, montrant toute I’étendue de leurs divergences qui puisent leur origine dans leur vision même de la place de I’homme, de la nature, de la valeur d’un bien, de la division du travail, de  l’industrialisation ou de la propriété. Ainsi, pour Proudhon « Le communisme reproduit donc, mais sur un plan inverse, toutes les contradictions de I’économie politique. Son secret consiste à substituer I’homme collectif à I’individu dans chacune des fonctions sociales, production, échange, consommation, éducation, famille. Et comme cette nouvelle évolution ne concilie et ne résout toujours rien, elle aboutit fatalement, aussi bien que les précédentes, à I’iniquité et à la misère. » À quoi Marx répond « Chaque rapport économique a un bon et un mauvais côté c’est le seul point dans lequel M. Proudhon ne se dément pas. Le bon côté, il le voit exposé par les économistes ; le mauvais côté, il le voit dénoncé par les socialistes. Il emprunte aux économistes la nécessité des rapports éternels ; il emprunte aux socialistes I’illusion de ne voir dans la misère que la misère. » Confrontation fondamentale, ces deux textes sont ici réunis.

Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865) est un journaliste, économiste et philosophe français. Partisan du fédéralisme, il se dit anarchiste, penseur d’un socialisme libertaire et non étatique.

Karl Marx (1818-1883) est un philosophe, sociologue et économiste allemand, théoricien de la révolution, célèbre pour sa conception matérialiste de I’histoire et sa critique du capitalisme reposant sur la lutte des classes.

Dans cette réédition des éditions Kontre Kulture, le texte de Pierre-Joseph Proudhon ne reproduit pas intégralement I’édition originale ; il a été expurgé des exemples et commentaires d’actualité obsolètes aujourd’hui, sans que ces excisions nuisent à la compréhension de son exposé.

Le texte de Karl Marx est intégral.

Article paru sur rebellion-sre.fr le 13/02/2020

Laisser un commentaire