Procès Soral-Haziza : audience le 17 octobre !

Le 17 octobre prochain aura lieu à Paris l’audience du procès opposant Alain Soral à Frédéric Haziza.

Dans son entretien du mois de novembre 2012, Alain Soral rapportait la conversation par courriel entre son attachée de presse et Frédéric Haziza, au cours de laquelle celui-ci justifiait de ne jamais inviter Alain Soral dans son émission de télévision en raison de la « haine », de la « violence » et de l’« antisémitisme » du polémiste, mais aussi du « souvenir de [son] grand-père assassiné à Auschwitz ».

En réponse, Alain Soral avait expliqué le ridicule de cette réaction et des qualificatifs dont Haziza l’avait affublé. L’entretien s’achevait également sur le détournement humoristique de la chanson L’Aziza de Daniel Balavoine, devenue : « Haziza, je te veux si tu veux de moi ! »

Frédéric Haziza, peu sensible à l’humour, a porté plainte pour les motifs suivants :

[-]  invective constitutive d’une injure et portant gravement atteinte à l’honneur et à la considération de Monsieur Haziza ; 
[-]  délit d’injure publique commise envers une personne en raison de son appartenance à une religion déterminée ; 
[-]  délit de contestation publique de crime contre l’humanité ; 
[-]  délit de provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion déterminée

L’audience, initialement prévue le 16 septembre 2014 et reportée, aura lieu à la 17ème chambre du tribunal de grande instance de Paris le vendredi 17 octobre à 13h30.

L’adresse :

Tribunal de grande instance 
4 boulevard du Palais 
Paris, 1er arrondissement

 

Nous rappelons à tous que l’entrée est libre et la sécurité assurée.

 

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Proces-Soral-Haziza-audience-le-17-octobre-28371.html

2 Commentaires sur “Procès Soral-Haziza : audience le 17 octobre !

  1. Melka54 dit :

    Bonjour, je ne vois pas de crimes et d’injures dans la chanson de Balavoine. Peut-être que certains vont y trouver un fond antisémite…mais là, ils creusent profond ! Le parallèle avec M. Haziza est drôle et rien d’outrageant. Je sait que les juifs ont le sens de la dérision d’eux-mêmes mais M. Haziza n’est pas israélite, il se définit, peut-être, trop sioniste ? Il n’a pas l’humour facile…

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.