Dialogues désaccordés retiré définitivement de la vente le 11 mars

Le 11 mars 2016, le livre Dialogues désaccordés d’Alain Soral et Éric Naulleau deviendra un collector. Dans le procès intenté par Pierre Bergé, la cour d’appel a en effet confirmé le jugement de première instance.

 

Le millionnaire et militant LGBT Pierre Bergé avait saisi le tribunal pour faire interdire la fabrication, la diffusion et la commercialisation de l’ouvrage Dialogues désaccordés, d’Alain Soral et Éric Naulleau, où, selon lui, Alain Soral l’aurait diffamé en raison de son orientation sexuelle.

Le 12 mai 2015, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Alain Soral à payer un total de 16 000 euros et à caviarder l’ouvrage.

Le 11 février 2016, la cour d’appel a confirmé le jugement de première instance, soit :

[-]  4.000 euros d’amende ; 
[-]  10.000 euros de dommages et intérêts ; 
[-]  2.000 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale, auxquels il faut ajouter 1.000 euros en appel ; 
[-]  retrait du livre dans le délai d’un mois sous astreinte de 1.000 euros par jour d’infraction.

Soit, au total, une condamnation à 17.000 euros et la censure du livre.

 

2 commentaires sur “Dialogues désaccordés retiré définitivement de la vente le 11 mars

  1. Raymond Marc dit :

    Ce fait conduit à réfléchir sur la façon de sortir le lecteur d’une mentalité infantile. Beaucoup de faits montrent que l’Etat s’efforce avec l’aide de la Licra d’amener les petites gens aux lectures d’histoires de vin et bouffonnerie ou de bas étage (du creux), par exemples: les mensonges des politolopes. A cela s’ajoute les actes et manières de faire de la Licra. On pourrait citer en exemples les persécutions de la Licra et consort à l’encontre de Soral, Faurisson, Dieudo, et consort. Quoi que dise Israël, quoique fasse Israël on l’accepte. C’est une maladie intellectuelle. Le lobby israélien pousse au silence. Ainsi, à cause des décisions atroces du gouvernement et de la Licra, les roturiers intellectuels restent trompés, ignares et aveuglés en fait de politique, d’économie d’histoires utiles et de sécurité. L’évangélisation satanique par les médias sous la férule de l’Etat, du Crif, la Licra se continue et se n’est que dans trente ans, peut-être, que les sages, seines et saintes oeuvres de Kontre Kulture seront parachevées?

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.